Andy McNab

Andy McNab
9 mars 2017 Editions de Fallois

Andy McNab

Né en 1960 dans un milieu quasi miséreux, Andy McNab s’engagea à 16 ans dans l’Armée britannique. D’abord soldat dans un régiment d’infanterie d’élite, il rejoignit en 1984 le Special Air Service (SAS), régiment d’opérations spéciales généralement tenu pour la meilleure unité d’intervention du monde. En son sein, McNab – dont la photo ne peut être publiée que le visage brouillé et qui ne s’appelle pas McNab – opéra dans les pays les plus divers, sur plusieurs continents. Il participa activement à la lutte contre l’IRA en Irlande du Nord, passant notamment deux ans comme agent clandestin à Belfast, mais mena également la vie dure aux hommes des “barons de la drogue” en Amérique latine. Mais ce furent toutefois ses activités de chef de patrouille derrière les lignes irakiennes durant la guerre du Golfe qui l’amenèrent à la célébrité au sein du SAS et à un écrasant succès de librairie après qu’il eut quitté celui-ci. Repérée par un jeune berger arabe, la patrouille de McNab eut trois tués. Lui-même et trois autres de ses hommes furent faits prisonniers. Il fut interrogé et torturé pendant six semaines en pure perte, faisant l’admiration de tous. Le livre qu’il consacra en 1993 à cette aventure, Bravo Two Zero – le nom de code de la patrouille –, se vendit à près de deux millions d’exemplaires.

Titulaire de la Distinguished Conduct Medal et de la Military Medal, le sergent Andy McNab est le sous-officier le plus décoré de l’Armée britannique depuis la Deuxième Guerre mondiale. Il partage sa vie entre les États-Unis et l’Angleterre. Manipulation, son premier roman, a connu un succès mondial.

 

(Ph. © John Foley/Opale)