Les dix mots latins qui racontent notre monde

Les dix mots latins qui racontent notre monde
16 mai 2019 Editions de Fallois

 

Parution : 23/10/2019

Format : 155 x 225 mm

248 pages

EAN : 9791032102275

Prix : 18 EUR

Version ebook :

EAN : 9791032101483

Prix : 13,99 EUR

Les dix mots latins qui racontent notre monde

Nicola Gardini

Traduit de l’italien par François Livi. 

Le latin, celui des grands auteurs de l’Antiquité dont se sont nourris nos classiques, de Montaigne à Giraudoux, mais aussi celui que nous utilisons encore tous les jours sans même nous en rendre compte, est un trésor à redécouvrir.

– parce que c’est le fondement même de notre langue et sa forme première,

– parce qu’il forge nombre de nos idées,

– parce que les images, les métaphores, les modes d’expression que nous utilisons en sont bien souvent issues,

– parce que la plupart des grands pays d’Europe partagent le même constat.

Mais surtout parce que s’intéresser au latin ce n’est pas simplement se tourner vers le passé : c’est mieux comprendre ce que nous sommes et donc ce que nous devenons.

 

Le latin, langue du futur?

À première vue, on jugera que c’est un simple paradoxe.

Pour nous convaincre de sa profonde vérité, Nicola Gardini a choisi dix mots qui, dans leur forme comme dans leur sens, n’ont cessé de rayonner dans l’histoire de notre civilisation et dont la fécondité continue de s’affirmer. En voici quelques-uns : Ars, signum, modus, memoria, virtus, spiritus, stilus

La méthode suivie par l’auteur est de partir de l’étymologie (les “racines”) et de nous conduire jusqu’au monde contemporain.

Un exemple, succinctement, l’illustrera : prenons le mot stilus. Il désigne à l’origine une pointe acérée. Cela peut être une arme (stylet), mais aussi l’instrument utilisé pour écrire, notamment sur des tablettes enduites de cire. Guidé par la main il transmet ainsi quelques traits marquants de celui qui écrit. D’où le sens plus largement répandu de “style” dans le domaine artistique ou littéraire. Mais les modernes “stylistes” qui travaillent pour les grands couturiers rendent hommage (parfois sans le savoir) au sens premier du mot-racine. De même les concepteurs de “performances” (le dernier cri de la création dramatique) sont eux aussi soucieux de voir reconnu dans la presse leur “style”.

Promenade guidée à travers deux millénaires – et même un peu plus – d’histoire littéraire occidentale, ce livre ne quitte pas un instant la vie d’aujourd’hui.

Que l’on soit ou non latiniste, ce petit livre est une invitation à explorer notre univers mental et chacun peut, à son tour, en appliquer la méthode à d’autres mots : humanité (humanitas), cité, civis (civis, civitas), etc.