Essai sur l’accélération de l’histoire

Essai sur l’accélération de l’histoire
15 avril 2017 Editions de Fallois

 

Parution : 14/02/2001

Format : 155 x 225 mm

208 pages

EAN : 9782877064057

Prix : 15,24 EUR

Essai sur l’accélération de l’histoire

Daniel Halévy

«L’allure du temps a tout à fait changé, disait déjà Michelet en 1872. Il a doublé le pas d’une manière étrange. Dans une simple vie d’homme, j’ai vu deux grandes révolutions, qui autrefois auraient peut-être mis entre elles deux mille ans d’intervalle.»

Daniel Halévy, historien, philosophe, biographe, avait vu beaucoup plus de choses encore, et plus extraordinaires, et en beaucoup moins de temps, quand il écrivit ce livre au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

L’Histoire va-t-elle plus vite ? Étudiant le rythme des grands courants qui ont animé les empires et les peuples, l’auteur croit discerner dans son déroulement une allure constamment plus rapide.

Cette thèse, qui soulève bien des interrogations et des objections, eut à l’époque un grand retentissement. Elle n’a rien perdu de son actualité.

Le progrès technique en est-il la cause? Fait-il courir à l’humanité autant de dangers qu’il lui apporte de satisfactions?

Ce court essai, un des plus denses et des plus riches qui aient été écrits sur la question, contient aussi un panorama fulgurant et passionné de l’Histoire universelle.

On pourra lire à la suite quelques-uns des commentaires et des débats auxquels il a donné lieu, notamment une discussion avec Albert Bayet, le père Daniélou, et Raymond Aron, ainsi qu’une réflexion de Daniel Halévy sur Leibniz, le philosophe auquel il a consacré le plus d’attention.