La Commune

La Commune
24 janvier 2019 Editions de Fallois

 

Parution : 10/04/2019

Format :

120 pages

EAN : 9791032102152

Prix : 15 EUR

La Commune

Sebastian Haffner

Édition bilingue. Coédition avec Europolis. 

Traduit de l’allemand par Pierre Rusch. 

 

Sebastian Haffner (1907-1999) est une grande figure de l’historiographie moderne et de la réflexion politique outre-Rhin. Ses livres traitent principalement de l’histoire allemande du XXe siècle. Dans l’un de ses derniers essais, Un cœur intelligent (2016), Alain Finkielkraut lui consacre un long chapitre.

Bien avant lui, Raymond Aron déclarait qu’il comptait Haffner au nombre des esprits supérieurs.

Le court essai qu’Haffner a consacré à la Commune de Paris en convaincra aisément ceux qui ne le connaissent pas encore.

Il occupe une place singulière dans son œuvre. C’est le regard d’un grand intellectuel allemand sur la plus grande tragédie sociale du XIXe siècle en France.

Que trouve-t-on dans ce texte?

Non pas une nouvelle histoire de la Commune mais une réflexion approfondie sur sa signification et ses répercussions.

Les faits essentiels sont rappelés sans rien omettre de la barbarie versaillaise ni de la répression judiciaire qui en a prolongé les effets.

Mais Haffner évoque également les idées «communardes» qui allaient plus tard être reprises dans la législation sociale. Il s’attache à montrer l’attitude évolutive de Marx d’abord très sévère pour l’aventurisme du soulèvement populaire spontané avant de reprendre le flambeau de la Commune assassinée dans La Guerre civile en France, flambeau qui sera repris à son compte par Lénine.

Historiquement, conclut Haffner, la Commune est certes une page de l’Histoire de France mais l’opprobre qui s’attache encore au souvenir de son écrasement en fait un mythe universel. En une formule qui rappelle le début du Manifeste communiste il écrit: «Les spectres des fusillés continuent de se battre aujourd’hui encore. Ils hantent toutes les révolutions du XXe siècle.»