Mirabeau

Mirabeau
9 avril 2017 Editions de Fallois

 

Parution : 03/06/2008

Format : 155 x 225 mm

528 pages

EAN : 9782877066594

Prix : 27,00 EUR

Mirabeau

Charles Zorgbibe

Aristocrate désargenté, traßnant de prisons en procÚs, accaparé par des amours tumultueuses, Honoré-Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau, devient, en 1789, un homme public et le chef de file de la Révolution.

En rĂ©alitĂ©, l’homme public Mirabeau n’a jamais cessĂ© de se construire au prix d’une constante gymnastique de la volontĂ©. Il a toujours Ă©tĂ© un homme d’État: lorsque, incarcĂ©rĂ© Ă  Vincennes, il voulait rĂ©former le systĂšme pĂ©nitentiaire; lorsque, faisant flĂ©chir le balancier de la Bourse au fil de ses pamphlets, il se rĂȘvait en grand argentier du royaume; lorsque, sĂ©journant Ă  Berlin, il se posait en conseiller de FrĂ©dĂ©ric-Guillaume de Prusse. Il avait dĂ©jĂ  revĂȘtu l’armure de l’homme d’État; ne lui manquait que la rencontre avec l’Histoire. 1789 allait l’ériger en annonciateur du jugement dernier de l’Ancien RĂ©gime.

Ce Provençal, issu d’une «famille de frĂ©nĂ©tiques» – son pĂšre parle d’une «race effrĂ©nĂ©e», son oncle du «salpĂȘtre» qui est dans le sang des Mirabeau –, ce «monsieur Ouragan» ou «La Bourrasque», selon son pĂšre, ce «Mirabeau-Tonnerre», selon Camille Desmoulins, a toujours refusĂ© le «piĂ©tinement sur place» de l’homme de pure rĂ©flexion. Grand intellectuel des LumiĂšres, il nous apparaĂźt finalement comme un intellectuel-homme d’action, comme tous les grands politiques.

Si Mirabeau avait survĂ©cu, aurait-il Ă©tĂ© une des premiĂšres victimes de la Terreur ? Ou aurait-il rĂ©ussi Ă  Ă©tablir cette monarchie constitutionnelle qu’il imaginait ?

Professeur de droit public Ă  la Sorbonne et ancien recteur d’Aix-en-Provence, Charles Zorgbibe nous donne le rĂ©cit caracolant de la vie tumultueuse et de l’Ɠuvre politique de celui que Lamartine regardait comme «le plus grand gĂ©nie politique des temps modernes», «le politique par la grĂące de Dieu», «l’homme d’État né».