Pas si calme

Pas si calme
18 mai 2018 Editions de Fallois

 

Parution : 19/09/2018

Format : 140 x 220 mm

240 pages

EAN : 9791032102039

Prix : 19 EUR

Version ebook :

EAN : 9791032101155

Prix : 14,99 EUR

Pas si calme

Helen Zenna Smith

Nouvelle traduction de l’anglais par DaphnĂ© et Henri Bernard. PrĂ©sentation de DaphnĂ© Bernard

Pas si calme relate l’épopĂ©e quotidienne de six jeunes Anglaises engagĂ©es volontaires dans le service ambulancier pendant la guerre de 14. Leur mission : recueillir les corps martyrisĂ©s des morts et des blessĂ©s, transporter les survivants souvent abominablement mutilĂ©s ou hurlant de douleur, jusqu’aux hĂŽpitaux qui pour beaucoup seront leur derniĂšre demeure. Ces « glorieuses filles d’Angleterre » vont dĂ©couvrir la gĂ©ographie de l’Enfer, ce que l’on appelle la « zone interdite », un dĂ©sert labourĂ© d’obus qui sĂ©pare les tranchĂ©es de l’arriĂšre. Au terme de chaque voyage macabre dans le froid et dans la nuit, de nouvelles Ă©preuves les attendent : les corvĂ©es de caserne les plus rebutantes, les nuits sans sommeil, l’insalubritĂ©, l’invasion de la vermine, la plus innommable des pitances militaires.

Lorsqu’il parut en 1930 le livre fit scandale. La traduction française (1931) reçut nĂ©anmoins le prix SĂ©verine dĂ©cernĂ© au meilleur roman conçu pour promouvoir la paix dans le monde. Il fut ensuite oubliĂ©. Il reparaĂźt aujourd’hui dans une version nouvelle.

Helen Zenna Smith est le pseudonyme d’Evadne Price (1897-1985), qui transposa sur le mode de la fiction le journal minutieusement tenu par l’une de ses amies.

Simone de Beauvoir Ă©crit dans La Force de l’ñge que la lecture de cet irrĂ©cusable tĂ©moignage l’avait bouleversĂ©e.

 

“Ce livre n’est pas ce qu’on pourrait croire.

Bien sĂ»r, Ă©crit en Angleterre, il rĂ©pond au succĂšs du livre de l’Allemand Erich Maria Remarque À l’Ouest rien de nouveau – en anglais All quiet on the Western Front. D’oĂč l’ironique « Pas si calme   ». De temps Ă  autre on pense au film terrible, Johnny got is gun de Dalton Trumbo. Mais lĂ , c’est une femme, une ambulanciĂšre, qui Ă©crit.

Bien sĂ»r, il Ă©numĂšre les raisons d’ĂȘtre pacifiste.

Mais c’est surtout la description du chavirement du monde d’antan, avec la saignĂ©e de la guerre de 1914-1918. L’affrontement entre les Salons victoriens et les mĂšres « glorieuses » d’un cĂŽtĂ©, les filles au milieu des dĂ©sastres et des cadavres, de l’autre.

L’hĂ©roĂŻne n’est pas dupe, elle est un rien cruelle. Elle souffre dans sa chair et dans ses amitiĂ©s.

La grande originalitĂ© de ce livre est de voir soudain les femmes au premier rang du Front, pour charrier les blessĂ©s et enterrer les morts. Des femmes qui dĂ©sormais s’affranchissent des apparences, du bon ton, de la virginitĂ© et de tout ce dont on les affuble.

Mais c’est surtout l’histoire souvent racontĂ©e par ceux qui ont fait la guerre – toute guerre – d’un retour impossible, des amours altĂ©rĂ©es, qui annonce dĂ©jĂ  notre dĂ©senchantement du monde.” 

ELIZABETH ANTEBI

 

Helen Zenna Smith est le pseudonyme d’Evadne Price (1888-1985), romanciĂšre et journaliste en vue dans les annĂ©es 30, et de Winifred Constance Young qui avait tenu un journal mĂ©ticuleux de sa vie au front.